29 banques devront financer 566$ milliards en équité + Dimon devant le sénat

Chers investisseurs,

Fitch Ratings, une des principales firmes de cotation de crédit au monde, affirme que 29 des grandes banques globales représentant un risque systémique pour l’économie mondiale devront augmenter leur capital d’équité de 566$ milliards d’ici à 2019 afin de satisfaire aux nouvelles règles (appelées Basel III).

Cet estimé est basé sur le monde avant l’affaire JP Morgan, qui est incluse dans la liste des 29 banques. Je ne sais pas si cet estimé changera après la résolution de l’affaire, ou au moins après que toute l’information en soit connue.

Disons seulement que les estimés que l’on a pu lire jusqu’ici suggèrent que les pertes pourraient s’accumuler jusqu’à 7$ milliards ou plus et elles sont en date d’aujourd’hui à 3$ milliards. Je vous suggère de voir mon blogue vidéo sur l’affaire JP Morgan pour comprendre un peu … un peu, cette histoire de produits dérivés mais surtout, pour visualiser la taille des produits dérivés dans les banques et mettre cette perte en perspective.

Le FBI et le SEC font enquête et Jamie Dimon le PDG a été sommé de comparaître devant le comité sénatorial « U.S. Senate Banking Committee ».

Mais je me pose une question … La perte d’environ 3$ milliards mais les profits de JP Morgan pour l’année fiscale terminée le 31 décembre 2001 étaient de 19$ milliards. Alors pourquoi tout ce cirque ???

Ou bien c’est de la frime pour nous montrer qu’ils sont sévères avant les élections … ou bien c’est qu’il y a eu fraudes significatives, ou encore, c’est que l’histoire n’est que la pointe de l’iceberg, comme ce fut le cas en 2007 avec la faillite d’un Hedge fund de Bear Stearns ayant perdu 2$ milliards si ma mémoire est bonne.

Ce sera un triste contexte pour les banques si elles désirent lever des fonds pour satisfaire les nouvelles règles. Comme le dit l’expression anglaise, modifiée par moi : There is a lot of shit hitting a lot of fans right now.

Il est fort probable que ces transactions de JP Morgan seront un prétexte, ou une raison valide pour améliorer le contrôle de la spéculation ridicule faite avec peu ou pas de capitaux en réserve par nos banques et autres institutions financières, incluant au Canada. Pour ceux qui ne le savent pas, par exemple, la Banque Royale a environ 7 0004 milliards de valeur notionelle de produits dérivés dans ses notes aux états financiers (JP Morgan 71 000$) et on nous dit que nombre significatif pour représenter ces titres est autour de 15$ milliards car les titres sont « hedgés » … Comme ceux de JP Morgan ?

Il ne faut pas prendre à la légère ces produits dérivés. Je ne détiendrais pas d’actions de banques. En fait, j’ai des positions qui peuvent faire de l’argent si l’indice Dow Jones des financières baisse.

Paul Dontigny Jr, M.Sc., CFA

 

Ce contenu a été publié dans Blogue écrit, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à 29 banques devront financer 566$ milliards en équité + Dimon devant le sénat

  1. Yves dit :

    Liste des banques systémiques, Deutsche Bank et Crédit Agricole très loin des critères Bale III. http://www.jpchevallier.com/article-big-banks-us-systemiques-1-trimestre-104156855.html

  2. pascal dit :

    Bonjour,
    Vous dites détenir des positions qui peuvent faire de l’argent si l’indice Dow Jones des financières baisse, est il possible de savoir quel type de positions permettent cela ?
    Des trakers avec leviers bears ?

  3. sassy2 dit :

    oui affaire pour l’instant ridicule,

    probablement un chantage au QE en preparation similaire au flash crash
    (sauf que nous savons tous que le book de derivés de x trillions a peut etre une valeur negative de y trillions)

  4. sassy2 dit :

    « Il est fort probable que ces transactions de JP Morgan seront un prétexte, ou une raison valide pour améliorer le contrôle de la spéculation ridicule faite avec peu ou pas de capitaux en réserve par nos banques et autres institutions financières, incluant au Canada. »

    aucune chance avec obama et mitt.
    seuls ron paul et/ou certains partis extremes droite ou conservateur en europe l’auraient fait. ca commence a chauffer en europe ;-)), d’aucuns disent que l’europe est l’avenir des us car ici en europe nous sommes avec bcp de parlements en concurrence encore un peu democratie! ou dans une sorte d’etat non f*@sciste (alliance coprorations privées+ gvt)
    comme pendant une guerre, l’intervenstionnisme d’etat est maximal, la part étatique dans les GDP est prépondérante, et la finance devient politique

  5. sassy2 dit :

    sur europe avenir des us:
    une sortie ordonnée n’est pas possible
    en europe nous sommes en avance car nous avons commencé à répudier de la dette
    aux us + chine par ex comme le dit max keiser c’est toujours le systeme JPM: « book quick profits immediatly , amortize losses eternally »
    (dans le book de dérivés de JPM)

    en europe c’est le peuple qui a decidé l’arr^t de cette martingale , les gvt ne le font pas d’eux même.
    Or l’election US se passent bien pour obama-mitt…

  6. YBertrand dit :

    Bonjour. La TD Canada Trust n’est plus qu’un nom puisque le nom officiel est présentement « Groupe TD ». Vous savez probablement que TD est le résultat de la fusion au début des années 60 de la « Toronto Bank » et « Dominion Bank » toutes deux fondées à Toronto avant la confédération canadienne, elles émettaient leurs propres billets de banque jusqu’à la période du grand crash de 29. C’est la « Loi des banques à chartes qui vint faire un ménage dans les nombreux « credit union » de l’époque qui s’aventuraient dans des risques qu’ils ne pouvaient supporter. TD fit l’acquisition de « Canada Trust » au début des années 2000 compte tenu ces difficultés. Son logo démontre d’ailleurs que l’appellation « Canada Trust » n’en fait plus partie. Le compte de fiducie de mes parents porte toujours le transit 509 (assigné au Canada Trust de l’époque) alors que mes comptes portent tous le transit 004 de la Toronto Dominion. Merci et bonne journée.

    • Il y a de multiples filiales dans nos banques. J’avis donné comme devoir à mes étudiants au MBA-CFA de Concordia de faire une liste des filiales et licences des filiales de la Bk Royale et il y en avait probablement plus de 100 … Nous n’avons jamais réussi à faire la liset entière …

  7. YBertrand dit :

    Bonjour. Monsieur Dontigny. Vous vous demandez « pourquoi tout ce cirque ». Ce dossier ne démontre t’il pas des apparences de fraude. N’est-ce pas une tendance « raisonnable » de pointer du doigt tout ce qui est rattaché aux produits dérivés lorsque l’on connaît mieux le but recherché par ceux qui y nagent et dont plusieurs, si ma compréhension est bonne, s’y noieront. Merci et bonne journée.

    • C’était le messsage implicite de mon commentaire. Vous pouvez voir aussi une brève discussion de Hussman http://www.hussmanfunds.com/wmc/wmc120521.htm (vers le 3/4 de son texte) qui parle du portefeuille énorme de titres de dette Européens de JP Morgan. Sauf que le hedge dont ils ont parlé aurait plutôt doublé le risque que de le réduire …

      • YBertrand dit :

        Bonjour. Merci, extrêmement intéressant. J’ai cru percevoir un état de défaitisme aiguë où l’on tend à croire qu’il n’y a pas d’autres solutions que celles utilisées dans le passé. Serions nous à cours d’idées où est-ce que l’état des choses est si « pourrie » que quelque soit la démarche entreprise, elle éclaboussera tout le marché. Si je m’en tiens qu’au texte, l’inter-dépendance des produits et marchés semble être un frein à toute véritable réforme. Je comprends bien que les montants qui sont en jeu sont astronomiques mais puisque les limites de l’endettement pour venir compenser les abus et dégâts sont dépassées depuis longtemps. Serions-nous devant une situation dont toute nouvelle solution serait perdue à l’avance. C’est du moins, l’impression que j’en ai. C’est dans cette esprit que les gouv. persistent malgré tout à sauver des institutions dont les dirigeants se sont servis pour leurs propres poches et ce bien entendu au détriment des épargnants et petits investisseurs. Avec l’augementation de la dette américaine qui atteindra encore une fois sa limite vraisemblablement durant les élections, nous rencontrerons encore beaucoup plus de vaches maigres avant que l’économie indique une véritable performance, qu’elle soit calculée avec ou sans les programmes d’aide de tout acabit. Merci et bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *