Blogue PDJ vidéo – La ruée vers l’or

Image de prévisualisation YouTube

Ce contenu a été publié dans Blogue vidéo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à Blogue PDJ vidéo – La ruée vers l’or

  1. Lo2 dit :

    Les systèmes monétaires basés sur l’or ont tenu plus longtemps que les système monétaires basés sur la confiance de son émetteur.

    L’or fonctionne très bien en période de crise mais marche aussi très bien en tant que monnaie.

    Je vous invite à chercher si des monnaies fiduciaires ont réussi à tenir plus de 60 ans.

  2. Benoit dit :

    Pour ceux qui aurait l’idée d’acheter de l’Or physique, je crois qu’on oublie souvent de parler d’une zone grise … le plus-value imposable sur la vente d’or … j’ai rien trouvé concernant la lois au Canada, je ne sais pas si quelqu’un est au courant mais à tout moins je crois qu’il serait important de conserver de conserver ces factures d’achat.

    • Vous devez déclarer tout gain en capital (ou perte) sur tout actif évidemment . Il y a aussi des frais et des spreads si on achète de l’or physique ou en certificet. Il y a le coût et le risque de le storer et le risque de vol.

      • Benoit dit :

        Quand on regarde votre graphique, ca peut laisser croire qu on a manque une fichu de belle occasion d acheter de l Or au debut de ce siecle, je me dit que si j’avais acheté une once d’Or physique à 275$ US au début des années 2000, compte tenu que le dollar Canadien à cet époque valait 63 cents US, et si je vend aujourd’hui cet once d’or au prix de $1,550 US, une fois les impôts payés, je me retrouverais aujourd’hui, pas beaucoup plus riche que si j’avais plutôt à cet époque, acheté avec mon argent Canadien des obligations municipales pendant une dizaine d’année, qui rapportait encore, il y a de cela pas très longtemps, environ du 5% par année.
        Expliqué autrement, au début des années 2000, quelqu’un qui avait 100 milles piastres qui valaient 63 cents chacune, en 2012 a maintenant 100 piastres qui valent chacune un dollar. Ca équivaut à un gain de 37 milles piastres, mais le plus intéressant dans tout ca, c’est que c’est un gain de 37K non imposable, et ce, c’est sans compter les intérêts que ca va m’avoir rapporté.
        Est-ce que ma théorie a de l’allure Monsieur Dontigny

        • C’est confuus dans votre deuxième paragraphe mais effectivement l’or en dollars canadiens n’a pas monté autant. Les gains et pertes dus aux monnaies sont imposables en gain en capital en date des transactions, même si vous vendez un actif US et que vous conservez votre argent en US$.

          J’ai acheté de l’or en certificats en 2000 environ entre 287US$ et 310US$ et je l’ai revendu à 450US$ puis, pas racheté depuis.

          Pour les comparaisons de rendement, il est préférable de calculer l’investissement initial en dollars canadiens et le prix de vente en dollars canadiens et de trouver le rendement annuel composé avec ces deux nombres. C’est la seule façon de ne pas faire d’erreur.

  3. okavongo dit :

    Parmi les 4 scénarios que vous évoquiez le 25 octobre 2011, 2 semblent favorables à l’or. Sont-ils les plus probables ? Quel prix êtes-vous prêt à mettre dans une assurance ? Voilà les questions auxquelles chacun doit effectivement répondre avant de se positionner. Et la réponse peut varier suivant si vous êtes Grec, Portugais, Espagnol, Français ou Canadien. D’ailleurs, une sortie de la Grèce de l’Euro est-elle possible ? Est-ce un scénario catastrophe ? Ce cas de figure est-il déjà dans les cours ? Pas sûr…

  4. alouest dit :

    Vous faîtes de la politique monsieur ? Dix minutes pour dire p’tete que oui p’tete que non : c’est dévaluer le temps de vos visiteurs or le temps c’est de l’argent.

    • You takin na me ?
      J’ai tenté d’expliquer que d’un point de vue analytique il y a des scéarios très positifs pour l’or et d’autres très négatifs et que je n’ai pas d’opinion très forte sur aucun de ces scénarios plus qu’Munh autre, alors je recommande l’abstention.

      Recommander d’éviter quelque chose est une des recommandations les plus difficiles à faire (et les moins payantes pour le gestionnaire) car les gens veulent passer à l’action et bouger. L’évitement du risque n’est pas rémunéré dans notre business à moins que le risque se produise.

      Si vous avez compris certaines des raisons pour lesquelles je dis p’tete ben que ou non, alors dites vous que vous êtes déjà en avance sur bien des investisseurs. Je vous ai présenté des facteurs d’analyse importants pour le prix de l’or. C’est à vous de faire votre propre analyse si vous n’êtes pas d’accord avec la mienne. Peut-être que mes commentaires n’auront été que des pistes à découvrir. si c’est le cas, je considère que j’aurai eu une utilité.

  5. okavongo dit :

    Une « crise de monnaies hyper-inflationniste » et aussi « une grande dépression déflationniste » avec ses faillites bancaires, ou même leur simple perspective, sont 2 scénarios qui me semblent favorable à l’or. Comme vous l’avez écrit il faut tenir compte de tous les scénarios dans son allocation d’actifs et une protection contre 2 sur 4 me paraît un bon départ. C’est le coté « assurance » de l’or.
    J’ai beaucoup aimé votre présentation équilibrée et complète sur l’or. La question centrale c’est : Quel niveau de peur est déjà dans les cours ? J’aborde ce point avec le biais de quelqu ‘un qui est investi sur ce marché et vous avec celui de quelqu’un qui est sorti à un point très bas par rapport au cours actuel. Quel est le juste prix de l’or ? J’ai une grande confiance en Leonard Sartoni qui s’est livré fin 2007 à cet exercice difficile : http://www.objectifeco.com/bourse/matieres-premieres/article/leonard-sartoni-l-or-fiche-36-calcul-d-un-juste-prix-theorique-pour-l-or (voir également fiches 34 – 36 -37)

    • La réponse est je ne sais pas quelle est la valeur de l’or. Je sis que quand j’ai acxheté de l’or, les banques centrales en vendaient et il commençait à y avoir des prévisions que l’or toucherait 50$ parce que ça ne serait plus jamais une garantie pour la monnaie. Les États-Unis pasaient des lois pour déterminer qui aurait le droit (Maison Blanche, Congrès ou autre) de désider des dépenses de l’argent desd États-Unis en 2012 quand la dette du pays serait à zéro !!! ce n’est pas une facre …

      • Yves dit :

        Excellent , merci de ce rappel de la situation d’il y a 12 ans … Gordon Brown de la Banque d’Angleterre a aussi fait une grosse erreur d’appréciation à cette époque!

  6. mater dit :

    L’or sera bientôt LA monnaie.

  7. Michel Archambault dit :

    Bonjour,
    Je n’ai jamais acheté de l’or. Est-ce que l’achat est taxable au même titre que n’importe quels biens? Si oui, est-ce donc vraiment rentable d’acheter? Puisque entre autre, lorsque l’on vendra, on ne réussira jamais à récupérer cette somme (taxes).
    Merci

    • En général lorsque je parle d’or pour fins d’investissements je présume l’utilisation de titres comme le fonds transigé en bourse GLD (symbole du titre listé à New york). Il y en a au Canada aussi, notamment chez Sprott asset management je crois.

      Il y a des certificats d’or émis par les banques. ces titres fluctuent selon le prix de l’or mais on doit faire confiance à la garantie de la banque. Pour le reste je ne suis pas au courant. Mais je crois que ça dépend du format de l’or physique. Je crois qu’il y a des formats qui sont considérés pour fins d’investissement. Il y a certainement les gains en capital à payer lors de la revente. Mais il peut yaussi y avoir des frais d’entreposage ou de sécurité, ainsi que de certification de la qualité de l’or. Reste aussi à savoir où la revendre pour utilisation au besoin. Il y a alors un « spread » ou différence entre le prix d’achat et de vente.

      Il existe aussi des pièces de monnaie en or dont certaines sont même vendues au bureau de poste mais ils se vendent comme des articles de collection avec des primes … encore là je ne suis pas expert en la matière.

  8. christiane dit :

    Décider d’investir dans l’or physique ne fait pas tout. Encore faut-il savoir quel support utiliser. Entre pièces ou lingots, l’investisseur peut effectivement hésiter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *