Ha oui… juste en passant, une nouvelle qui n'a pas fait le bruit auquel elle aurait droit!

Une nouvelle qui semble être passée presque entre les craques… elle a fait les manchettes bien sûr et même les grands titres mais après quelques minutes sur les sites web principaux de nouvelles économiques, LA nouvelle a rapidement été reléguée à l’état de « une des nombreuses nouvelles de la journée »:

Dans la nuit de jeudi passé, Washington Mutual (WaMu) est devenue la plus grande faillite bancaire de l’histoire des États-Unis.

Juste le fait que cette nouvelle soit passée en douceur démontre l’ampleur de la crise. Si cette nouvelle avait été annoncée il y a deux ans, les médias auraient été inondés de WaMu pendant des semaines!

Personne depuis vendredi matin ne m’a parlé ou questionné au sujet de cette faillite de la banque WaMu.

Une autre preuve anecdotique de la taille monstrueuse des problèmes auxquels nous faisons face dans la plus grande crise financière et économique mondiale. Ça prendra plusieurs années à s’en sortir. Alors pour l’instant, oubliez les statistiques de rendement et de risque que l’on vous a constamment « vendues » pour justifier l’achat inconditionnel, constant et permanent d’actions dans votre portefeuille.

Ce contenu a été publié dans Blogue LesAffaires.com. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.